fontsmaller
fontbigger
printer

Les oiseaux marins se reproduisent : les règles à suivre ainsi que les îlots fermés aux débarquements


Appel à tous les usagers de mi novembre à début mars : soyez vigilants à ne pas perturber et mettre en péril le cycle de reproduction des oiseaux marins, notamment en cette période de fin d’année estivale et festive.

MISE A JOUR LE LUNDI 1er MAI 2017

A ce jour, les mâts sont levés sur les îlots :

  *   UIE, KOKO, M'BORE et PETIT KOKO (Grand Lagon Sud) ;
  *   N'DIGORO (La Foa - interdiction de débarquement toute l'année.

Tous les autres îlots de la province Sud sont ouverts aux débarquements. 

 

 

Pour complète information, des mises en défens matérialisées et localisées ont été placés sur les îlots  Mbe et Tareti dans le Grand Lagon Sud. 300 sternes bridées et sternes huppées sont en train d’y nicher. Les mises en défens localisées permettent le débarquement, ne franchissez pas les barrières mises en place lors de vos visites ou campements sur ces îlots.  

 

Le 29 janvier dernier, il a été observé que des usagers peu respectueux du lagon ont été campés sur l’ilot N’Da du Grand Lagon Sud malgré l’interdiction de débarquement. Ceci a eu pour effet de faire quitter le site de nidification par 80% de la colonie de sternes de Dougall. Les œufs et poussins ont été abandonnés par leurs parents dérangés. Quelques rares couples demeurent.

Une seule perturbation peut avoir des impacts conséquents et durables pour la survie de nos oiseaux marins lors de leur période de reproduction.

Respectez le dispositif de mâts mis en place par la province Sud. 

 

 

 


La saison de nidification et de reproduction des oiseaux marins a commencé !

Chaque saison de nidification joue un rôle très important pour la survie des espèces d’oiseaux marins.

Les oiseaux marins sont particulièrement sensibles aux perturbations (intentionnelles ou pas).

Ces espèces (tant les sternes que les balbuzards) ne pondent en moyenne que 2 œufs par an et le moindre dérangement sur les sites où ils ont éluent domicile pour se reproduire (aile de kit surf, présence humaine, marche le long des plages et îlots, chiens) peut entraîner l’échec de la reproduction et mettre en péril leur survie à moyen terme.

Chaque saison estivale est importante pour la survie des oiseaux marins en Nouvelle-Calédonie

Toutes ces espèces d’oiseaux marins sont protégées au titre du code de l’Environnement  de la province Sud ; certaines sont déjà classées en danger critique d’extinction comme les sternes néréis.

Ensemble, participons au renouvellement pérenne de ces populations d’oiseaux en étant particulièrement vigilant en cette saison estivale.

Toute perturbation constatée sur l’une ou l’autre de ces espèces d’oiseaux marins impliquera une amende pouvant atteindre 90 000 F.

 

COMMENT SAVOIR OU DEBARQUER ?

La province Sud accompagne les usagers au travers de dispositifs d’information mis en place sur les îlots.

Le dispositif d’installation de grands mâts jaunes, hissant un pavillon rouge, est installé sur tous les îlots extrêmement sensibles pour vous prévenir de l’installation des oiseaux marins sur l’ensemble de l’ilot. Lorsque le mât est levé, il est interdit de débarquer sur l’îlot.

Les îlots pouvant être concernés par ce dispositif sont :

Dans le grand lagon Sud :

  • des 5 îles à l’îlot Koko, y compris les îlots Iéroue, Pumbo et Vua, site inscrit au patrimoine mondial de l’humanité,

Dans le secteur du grand Nouméa :

  • l’îlot Goéland, réserve naturelle intégrale saisonnière, est fermé depuis le 1er octobre dernier et jusqu’au 31 mars prochain ; il est interdit de s’approcher de l’ilot Goéland à moins de 200 mètres sous peine de sanction lourde.
  • l’îlot Mbe Kouen (Païta)

Dans le secteur Nord :

  • l’îlot N’Digoro (La Foa), réserve naturelle intégrale, est fermé toute l’année ; il est interdit de s’approcher de l’îlot N’Digoro à moins de 200 mètres.
  • l’ilot Contrariété (Poya)

Toute entrave à ces dispositions est passible de lourde amende.

Avant votre départ en mer, il vous est possible de connaitre en temps réel les îlots interdits à tout débarquement sur cette page : province-sud.nc/oiseauxdulagon

Vous pouvez aussi appeler le centre administratif de la province Sud au 20 30 40.

 

 

QUE FAIRE POUR PROTEGER LES OISEAUX MARINS ?                                 

PRENDRE SES DISTANCES

Le plus important est de ne pas approcher les oiseaux pour éviter de les effrayer ce qui les empêche de pondre ou peut leur faire abandonner leur nid ou les œufs et les poussins qui se trouvent dedans.

La majorité de ces oiseaux nichant au sol, il est possible même involontairement d’écraser les poussins ou les œufs. Si les oiseaux sont trop souvent dérangés, ils finissent par abandonner leurs petits ou leurs œufs.

Si vous souhaitez les observer vous aussi, rien de mieux que de s’équiper de jumelles.

NE PAS LES TOUCHER

Si un œuf ou un poussin est touché par l’Homme, le nid sera abandonné par les parents.

NE PLUS DEBARQUER DE CHIENS SUR LES ILOTS

Les chiens ne sont pas les bienvenus sur les ilots en cette période estivale. Ne remettez pas en cause une saison de reproduction des oiseaux  un chien est capable de faire fuir toute une colonie d’oiseaux d’un îlot, mettant en échec la reproduction de l’année.

FAIRE ATTENTION OU L’ON MET SES PIEDS

Lors d’un tour de l’ilot, marcher sur la zone de balancement des marées pour éviter de piétiner les œufs et poussins posés sur le sable et les coraux morts. 

NE LAISSEZ AUCUN RESTE ALIMENTAIRE ET NE PAS NOURRIR LES MOUETTES

 

INFORMATIONS PRATIQUES
> Je souhaite m'abonner à ALERTE DERNIERE MINUTE
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS