fontsmaller
fontbigger
printer

Vestiges de l'ilôt Signal


Un amer mesurant également 10 mètres avec une base cylindrique et une extrémité tronconique, recouvert d’un enduit à la chaux se dresse sur l’îlot

Suite à la prise de possession de la Nouvelle-Calédonie et à la fondation en 1854 de Port-de-France (ancien nom de Nouméa), le commandant Tardy de Montravel fait édifier un amer (repère maritime) sur l’îlot Te N’Du afin de faciliter la reconnaissance de la passe de Dumbéa par les navigateurs. Ce premier signal maritime, construit en bois et en coraux, est de forme pyramidale triangulaire et mesure 10 m de haut afin d’être visible à une grande distance. Durant les années qui suivent, l’édifice bénéficie de plusieurs rénovations effectuées notamment par le capitaine de corvette Le Bris et le capitaine de vaisseau Saisset. L’amer visible de nos jours semble être une construction plus tardive datant de 1883. D’une base cylindrique et d’une extrémité tronconique, il est entièrement enduit à la chaux. En l’honneur du signal qu’il accueille, l’îlot Te N’Du, baptisé îlot Sénez pendant un temps, prend le nom d’îlot Signal.

Pour permettre la reconstruction de l’amer, John Higginson et John Watson obtiennent une autorisation pour fabriquer de la chaux sur l’îlot, en 1859. Les vestiges de cette courte activité d’un an ont été mis à jour lors des fouilles archéologiques de 2003 et 2004. Cette même année, la province Sud classe au titre des monuments historiques les différents vestiges de l’îlot :

  • l'amer ;
  • le four à chaux (qui aurait également servi de bassin pour éteindre la chaux vive) ;
  • les vestiges d'un petit bâtiment (ayant servi d’abri pour le gardien ou pour le stockage) ;
  • les vestiges d'un four à pain ;
  • les différents stocks de calcaire madréporique ;
  • les vestiges d’une embarcation.

 

Classés au titre des monuments historiques par arrêté n° 04-2004/PS en date du 5 janvier 2004

Crédit photos récentes : SPHC

Texte : L.Talbi

BATPRO_063
 
Fond d'images du GéoRépertoire - Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
INFOS PRATIQUES PHOTOS ASSOCIÉES
Public :
Ouvert au public
Parking :
Non
Payant :
Non
Calendrier :
Accès libre
Commune :
Nouméa
Contact :
Direction de la Culture BP 2365 98846 Nouméa Cedex 20 30 40
Accès :
Ilot Signal

--aucun--

DERNIÈRE MINUTE >
Exposition « Aurore » de l’artiste plasticienne Miriam Schwamm
Le château Hagen accueille l’exposition « Aurore » de Miriam Schwamm du 25 mars au 16 avril 2017. Miriam Schwamm, artiste plasticienne a plusieurs cordes à son arc : elle réalise de nombreuses expositions en Nouvelle-Calédonie (Nouméa, Mont-Dore), également en Australie (Perth, Melbourne et Brisbane) et en Allemagne (Munich, Francfort), pays dont elle est originaire. Elle participe à des expositions collectives avec d’autres
Culture
du sam. 25 Mars au dim. 16 Avril
Toutes les informations fournies dans la présente fiche, le sont à titre indicatif. Par conséquent, ces informations ne peuvent en aucun cas être considérées comme une offre contractuelle de services ou de produits et se substituer à la réglementation en vigueur.

PROVINCE SUD

Horaires : 7 h 00 – 18 h 00
Standard tous services  
Tél . 20 30 40 - Fax 27 49 00
Nous contacter

Province Sud
9, ROUTE DES ARTIFICES - BAIE DE LA MOSELLE
BP L1 • 98849 NOUMÉA • NOUVELLE-CALÉDONIE

RENSEIGNEMENTS

Direction de la Culture - 6, route des artifices, Baie de la Moselle - BP L1 - 98 849 Nouméa Cedex - Tel. 20 30 40
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS