fontsmaller
fontbigger
printer

Itinéraire du patrimoine industriel - Maison du directeur de la SLN


Parallèlement au développement des structures minières et administratives, le village de Thio se construit dès 1880.

Dès les années 1880, le village de Thio est profondément marqué par l’activité minière qui s’y développe et grandit au rythme de la société Le Nickel. Celle-ci a la particularité d’être longtemps dirigée par un conseil  d’administration installé à Paris, relayé par un directeur de succursale implanté à Nouméa et un directeur de centre minier à Thio. Ce dernier, entre 1880 et 1900, acquiert de plus en plus de pouvoir sur l’ensemble des activités de Thio : gestion de la main d’oeuvre, transformation,extraction et expédition minière. Parallèlement au développement des structures minières et administratives, le village de Thio se construit dès 1880. Ainsi,  des logements se succèdent dans la rue principale, en bordure de la Thio, dont le bâtiment dit « maison du directeur de la SLN », construit vers la fin du XIXe siècle. Initialement, il est affecté à la Direction du centre minier de la société Le Nickel, et devient par la suite le logement du directeur du centre minier à Thio. De nombreux directeurs se succèdent dans ce bâtiment, parmi lesquels Boof, Cantal, Joseph, Rapadzi et Meyer. Ce dernier, photographe passionné, l’immortalise dans quelques clichés, en arrière-plan de portraits familiaux. Par la suite, cette maison sert de logement pour les cadres de la société Le Nickel de passage à Thio. Dans un souci de préservation de son patrimoine industriel, la commune de Thio acquiert cette maison et son annexe en 2003, dans le but d’y implanter le musée de la mine. Après deux années de travaux de restauration,  la province Sud inscrit les deux édifices au titre des monuments historiques en 2012.

Description architecturale

Le plan du bâtiment principal est en T, mesurant 20 m x 15 m et divisé en six pièces communicantes. Le plan de l’annexe est rectangulaire de 10 m x 5,5 m, divisé en 3 pièces avec une terrasse à l’avant datant de 1933. Leurs structures sont en bois, comme la majeure partie des bâtiments de Thio. Le plancher se dresse sur des plots en brique élevés car à l’époque, les habitants du village redoutent, à juste titre, les crues subites de la Thio.

Inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté n° 278-2012/ARR/DC en date du 2 février 2012

LEGENDES ET CREDITS PHOTOS

1- Après restauration, l'actuel musée de la mine.

2- L’arrière de la maison, le 9 juillet 1921. Sur cette photo, on reconnait le bâtiment dit « maison du directeur de la SLN » avec ses multiples escaliers et ses soubassements en briques. De part et d’autre de la bâtisse se trouvent les annexes, dont celle de gauche qui n’existe plus aujourd’hui. Au milieu de la photo, on aperçoit un homme debout et un enfant sur une balançoire, dans le jardin luxuriant. La photographie s’intitule « logement de Max Meyer ».

Crédit photo d’archive : Album Meyer, ANC

Crédit photo récente : L.Talbi

Texte : L.Talbi

 

ITIINDUS_003
INFOS PRATIQUES PHOTOS ASSOCIÉES
Commune :
Thio

--aucun--

DERNIÈRE MINUTE >
Exposition « Aurore » de l’artiste plasticienne Miriam Schwamm
Le château Hagen accueille l’exposition « Aurore » de Miriam Schwamm du 25 mars au 16 avril 2017. Miriam Schwamm, artiste plasticienne a plusieurs cordes à son arc : elle réalise de nombreuses expositions en Nouvelle-Calédonie (Nouméa, Mont-Dore), également en Australie (Perth, Melbourne et Brisbane) et en Allemagne (Munich, Francfort), pays dont elle est originaire. Elle participe à des expositions collectives avec d’autres
Culture
du sam. 25 Mars au dim. 16 Avril
Toutes les informations fournies dans la présente fiche, le sont à titre indicatif. Par conséquent, ces informations ne peuvent en aucun cas être considérées comme une offre contractuelle de services ou de produits et se substituer à la réglementation en vigueur.
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS