fontsmaller
fontbigger
printer

Itinéraire du bagne - Vestiges de Port-Boisé


Les vestiges de l’exploitation forestière de Port Boisé, Mont-Dore

Avant l’arrivée des Européens, le Grand Sud calédonien est occupé par plusieurs tribus kanak, principalement basées sur les côtes. à cette période, la baie appartient au clan Atiti, dont la chefferie est installée à la pointe sud. A partir de 1840, la région est fréquentée par des missionnaires jusqu’en 1853, année de la prise de possession de la Nouvelle-Calédonie par la France. Dès lors, l’administration coloniale s’intéresse au Grand Sud pour la richesse des espèces végétales présentes dans ses forêts primaires, aisément exploitables par la mer. La première exploration de la baie se fait en 1859 par Henri Jouan, commandant de La Bonite, missionné pour alimenter la capitale naissante en bois. Il dit de la baie que « ses forêts descendent jusqu’au bord de mer », et la baptise Port Boisé - .

En 1863, la Nouvelle-Calédonie est affectée comme colonie pénale pour l’exécution de la peine des travaux forcés. Quelques années plus tard, pour affranchir la colonie de coûteuses importations de bois, le capitaine
Hippolyte Sebert établit une exploitation forestière, non loin de là, à Prony. Ainsi lorsque l’Administration pénitentiaire prend le contrôle de ce chantier en 1873, elle décide de créer des camps annexes, dont celui de
Port Boisé  -  .
Dès 1880, le site est en pleine activité. Il comporte une boulangerie en dur équipée de deux fours pouvant fournir du pain pour 200 rationnaires, un magasin des vivres avec un logement pour le magasinier, un logement
en bois pour deux surveillants et un local disciplinaire. Puis, trois cases de relégués et une case de surveillant sont édifiées en 1896 -  . Cette même année, des routes sont construites avec une portion de 5 km entre la Bonne Anse et Port Boisé et de 3 km entre ce dernier et la forêt Nord. Mais en 1901, les activités d’exploitation cessent et ne restent sur le site que deux gardiens et un planton relégués.

L’abandon total du site par l’Administration pénitentiaire date de 1911. Dès lors, plusieurs générations de la famille Paillard s’établissent à Port Boisé, jusqu’en 1995. Deux ans plus tard, les lieux sont rétrocédés au
GDPL ( Groupement de droit particulier local) Xo Mwa Nere, en tant que terre coutumière. A la demande des propriétaires, les vestiges sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 2012  -  .

DESCRIPTION ARCHITECTURALE

Les vestiges se composent de quatre bâtiments et d’un mur de soutènement. Au Nord, la maison du chef, mesurant 17 m sur 8 m, est divisée en trois pièces communicantes avec une galerie périphérique. Au Sud, les deux logements en L d’une superficie d’environ 200 m², possédaient une terrasse à l’avant et une toiture à deux versants. Le dernier est un bâtiment accueillant un magasin et deux fours. Les murs des édifices sont en moellons de chrome montés et enduits au mortier de chaux - .

Inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté n° 2161-2012/ARR/DC en date du 3 octobre 2012
Crédit photos récentes : L.Talbi
Texte : L.Talbi

ITICUL_0040
INFOS PRATIQUES PHOTOS ASSOCIÉES
Commune :
Mont-Dore

--aucun--

DERNIÈRE MINUTE >
Exposition « Aurore » de l’artiste plasticienne Miriam Schwamm
Le château Hagen accueille l’exposition « Aurore » de Miriam Schwamm du 25 mars au 16 avril 2017. Miriam Schwamm, artiste plasticienne a plusieurs cordes à son arc : elle réalise de nombreuses expositions en Nouvelle-Calédonie (Nouméa, Mont-Dore), également en Australie (Perth, Melbourne et Brisbane) et en Allemagne (Munich, Francfort), pays dont elle est originaire. Elle participe à des expositions collectives avec d’autres
Culture
du sam. 25 Mars au dim. 16 Avril
Toutes les informations fournies dans la présente fiche, le sont à titre indicatif. Par conséquent, ces informations ne peuvent en aucun cas être considérées comme une offre contractuelle de services ou de produits et se substituer à la réglementation en vigueur.

PROVINCE SUD

Horaires : 7 h 00 – 18 h 00
Standard tous services  
Tél . 20 30 40 - Fax 27 49 00
Nous contacter

Province Sud
9, ROUTE DES ARTIFICES - BAIE DE LA MOSELLE
BP L1 • 98849 NOUMÉA • NOUVELLE-CALÉDONIE
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS