fontsmaller
fontbigger
printer

Itinéraire du bagne - Pavillon cellulaire


Ancien pavillon cellulaire qui hébergeait les bagnards

Le quartier des aliénés
Le premier pavillon de l’hôpital du Marais destiné à recevoir des aliénés est construit en 1879, jusque-là ces malades étaient logés dans une salle commune du troisième bâtiment du corps principal. Situé face à la mer, il comprend deux salles communes pour une cinquantaine de malades ainsi que sept cellules d’isolement (actuel bâtiment Corossol). Cet asile est considéré par les médecins comme encore trop proche des malades ordinaires « que les cris des fous empêchent souvent de se reposer ». Mais surtout, il est insuffisant au regard de l’augmentation du nombre d’individus atteints de maladies mentales qui passe de 38 en 1886 à 76 en 18951- 2 .

Le pavillon cellulaire
Tout contre le mur qui jouxte la route qui conduit au camp Est, afin de ne pas empiéter sur le jardin potager qui sert à « occuper » les aliénés et à les « distraire »3, un second pavillon est donc élevé, vers 1895. Il est caractérisé par un couloir voûté en berceau qui se termine par une ouverture close de lourds barreaux.

à droite, se trouvent douze cellules simples et sur la gauche six cellules doubles où étaient enfermés ceux qui étaient considérés comme des « fous dangereux ». Une vaste salle commune, placée à l’opposé du couloir cellulaire en est séparée par une pièce fermée par de fortes grilles munies de verrous, qui donne sur l’entrée principale. Par son architecture, sa disposition intérieure, ses aménagements, ce bâtiment reste un témoin du traitement de la démence à la fin du XIXe siècle.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, des Japonais y ont été enfermés, avant d’être expulsés en Australie. Dans une des cellules, des idéogrammes évoquant le « riz » et la « faim » attestent de leur présence4 .

DESCRIPTION ARCHITECTURALE

Depuis 1974, ce bâtiment de 45 m de long sur 9 m de large, est classé au titre des monuments historiques ; il a été restauré entre 1997 et 2010 par la province Sud. Ses murs qui peuvent atteindre 55 cm d’épaisseur sont
en maçonnerie de moellons montés au mortier de chaux et enduits. Les encadrements des baies sont en briques appareillées. Les voûtes du couloir et des cellules plein cintre sont en moellons et mortier de chaux 5.

Classé au titre des monuments historiques par arrêté n°74.600/CG du 02/12/1974

LEGENDES ET CREDITS PHOTOS

1- Le premier pavillon des aliénés, 1879. Crédit photo : Cliché Bray, album ANOM, ANC

2- Logement du surveillant des aliénés à l’entrée de l’asile. Crédit photo : Cliché Bray, album ANOM, ANC

3- Les aliénés dans leur potager.Crédit photo : Coll. Jeanne Bray-Fayard

4- Idéogrammes japonais.Crédit photo : SPHC

5-6- Le pavillon cellulaire avant sa restauration. Vues de l’intérieur et de l’extérieur du bâtiment. Crédit photos : Encyclopédie de la Nouvelle-Calédonie, 1991

Textes : Louis-José Barbançon

ITICUL_002
 
Fond d'images du GéoRépertoire - Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
INFOS PRATIQUES PHOTOS ASSOCIÉES
Public :
Ouvert au public
Parking :
Oui
Payant :
Non
Calendrier :
Accès libre
Commune :
Nouméa
Contact :
Direction de la Culture 6, route des artifices - Baie de la Moselle BP L1 - 98 849 Nouméa Cedex 20 30 40
Accès :
Par l'avenue James Cook, à gauche après l'université, en direction du CHS

--aucun--

DERNIÈRE MINUTE >
Exposition « Aurore » de l’artiste plasticienne Miriam Schwamm
Le château Hagen accueille l’exposition « Aurore » de Miriam Schwamm du 25 mars au 16 avril 2017. Miriam Schwamm, artiste plasticienne a plusieurs cordes à son arc : elle réalise de nombreuses expositions en Nouvelle-Calédonie (Nouméa, Mont-Dore), également en Australie (Perth, Melbourne et Brisbane) et en Allemagne (Munich, Francfort), pays dont elle est originaire. Elle participe à des expositions collectives avec d’autres
Culture
du sam. 25 Mars au dim. 16 Avril
Toutes les informations fournies dans la présente fiche, le sont à titre indicatif. Par conséquent, ces informations ne peuvent en aucun cas être considérées comme une offre contractuelle de services ou de produits et se substituer à la réglementation en vigueur.

PROVINCE SUD

Horaires : 7 h 00 – 18 h 00
Standard tous services  
Tél . 20 30 40 - Fax 27 49 00
Nous contacter

Province Sud
9, ROUTE DES ARTIFICES - BAIE DE LA MOSELLE
BP L1 • 98849 NOUMÉA • NOUVELLE-CALÉDONIE

RENSEIGNEMENTS

Direction de la Culture - 6, route des artifices, Baie de la Moselle - BP L1 - 98 849 Nouméa Cedex - Tel. 20 30 40
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS