fontsmaller
fontbigger
printer

GR NC1 - Etape 6 - Du refuge des Tristaniopsis au refuge de la Mine Soleil


7h3015 km1124 m+1612 mDifficile
254 m-749 m
Il est des rendez-vous qui ne se ratent pas ! La haute Rivière Bleue est de ceux-là ! C'est le ventre du parc. Ses versants sont couverts d'une formidable forêt primaire préservée. La rivière y creuse des méandres étroits et encaissés. Espace longtemps inviolé et énigmatique.

Du refuge des Tristaniopsis à l’abri de la Corne du Diable (5,6 km - 2 h 15)

D Refuge des Tristaniopsis: Quitter le refuge vers le nord-est en restant sur la piste forestière. Atteindre le point d’eau du refuge. La piste forestière continue sur le flanc. Elle franchit plusieurs affluents de la rivière Bleue. Après un thalweg important, atteindre le départ du sentier de la Pourina (> ce sentier est non balisé et difficile). Traverser ensuite un petit canyon de terre rouge ; lieu-dit « La Tranchée » [ > beau point de vue sur la vallée enfouie dans la forêt primaire].

1 Vieux sentier: La piste poursuit sa progression en traversant plusieurs creeks rarement secs.

2 La Tranchée:Atteindre le départ du sentier des Kaoris. Environ 1 km plus loin, la vieille piste attaque une série de lacets pour contourner un mamelon par le nord (> la vallée se resserre, montée raide mais courte, un peu glissante par temps humide). À la fin de la montée, à l’intersection, un embryon de piste part à droite. Partir vers la gauche sur la trace plate qui court dans la forêt. Après avoir contourné le mamelon, elle redescend en pente raide vers la rivière et s’aplanit. Après une dernière descente souvent glissante, la piste forestière se transforme en sentier, puis débouche rapidement au confluent de la première Corne du Diable [> probablement nommée ainsi pour la forme caractéristique du méandre, belle vue sur le cours chaotique de la rivière Bleue].

3 Sentier des Kaoris: Le sentier étroit longe ensuite la rive gauche de la rivière (> progression un peu plus difficile, racines, cailloux). Dépasser le lieu-dit « Les Marmites » situé en contrebas [> belle eau cristalline]. Puis le sentier continue légèrement au-dessus du niveau de la rivière jusqu’à une intersection [ > à droite, départ du sentier de la Grande Cascade]. Poursuivre droit devant, puis descendre vers la rivière pour atteindre la seconde Corne du Diable.

4 Première Corne du Diable: Franchir le cours de la rivière Bleue, au niveau d’une belle veine de jade qui luit sous la surface de l’eau ( > endroit très dangereux par fortes pluies, traversée hasardeuse. Au-delà, le parcours aborde une longue étape forestière engagée. La pluie y est fréquente. En cas de crue, la seule échappatoire est la mine Soleil avec plusieurs traversées de creeks. Bien peser les choses avant de poursuivre). Traverser la rivière et, sur l’autre rive, escalader les échelles métalliques qui franchissent le raidillon. La trace suit ensuite le fil d’une petite crête qui surplombe le cours de la rivière. Atteindre l’abri (4 personnes).

5 Les Marmites: situées en contrebas, elles offrent un bel endroit de repos.

6 Départ du sentier de la Grande Cascade: poursuivre droit devant, puis descendre vers la rivière.

7 Seconde Corne du Diable: franchir le cours de la Rivière Bleue (endroit très dangereux par fortes pluies, dans ce cas, la traversée est interdite.)

De l’abri de la Corne du Diable au camp des Fougères (6 km - 3 h 30)

8 Abri-refuge: Le sentier abandonne progressivement la crête qui grimpe vers la Montagne des Sources. Il monte lentement sur le flanc sud de la vallée de la rivière Bleue. Il infléchit sa trajectoire vers le sud, puis le sud-ouest et croise un petit creek. Il gagne un épaulement vers les 400 m d’altitude et descend en lacets vers un affluent.

9 Creek: Traverser l’affluent vers l’ouest (> pierres glissantes), pour retrouver le sentier sur l’autre berge. Attaquer ensuite une longue montée en lacets sur le versant nord du pic du Rocher. Autour de 560 m d’altitude, la pente se couche lentement et le sentier franchit quelques mamelons noyés dans la forêt [> plusieurs beaux kaoris au fût cylindrique trônent solitaires dans la végétation]. Longer la crête des Géants. Après une légère descente suivie d’une montée, atteindre un épaulement. Le sentier quitte ensuite le fil de la crête pour partir à flanc vers le sud- ouest. La montée devient plus progressive. Le sentier enlace la pente, se blottit au creux des ravins qui entaillent le versant et traverse plusieurs creeks régulièrement alimentés. Atteindre un petit confluent (point d’eau rarement sec).

10 Crête des Géants: Traverser et monter par une pente raide en direction du nord-ouest, vers un mamelon isolé dans la forêt, à 700 m d’altitude. Le sentier atteint une selle. Il continue de monter jusqu’à environ 800 m où il reprend son lent cheminement sur le flanc jusqu’à l’épaulement suivant. Amorcer un virage vers le sud- est. La montée est raide. À la sortie de la forêt, déboucher dans une lande de fougères. Gagner une intersection. Pour rejoindre l’abri et la DZ des Fougères, prendre à gauche (abri pour quatre personnes, eau au point).

Du camp des Fougères au refuge de la Mine Soleil (3,7 km – 1 h 45)

11 Abri-refuge et DZ des Fougères: Pour continuer vers la mine Soleil, revenir à l’intersection et prendre à gauche. Le sentier reprend sa montée jusqu’à 900 m. Traverser un creek (point d’eau le plus proche de l’abri des Fougères, parfois sec). Progresser ensuite autour de l’altitude 840 m et franchir plusieurs petits thalwegs qui entaillent le flanc. Puis l’itinéraire vire vers le sud pour entamer la montée finale vers le col en tirant, sans indulgence, le marcheur vers le haut.

12 Col: Après le col, le sentier bascule vers le sud pour atteindre une intersection. Prendre à droite pour rejoindre le refuge (alt. 1 120 m). Il est situé dans une petite cuvette boisée, à proximité de l’ancienne mine Soleil [> quelques mètres en contre-haut, la DZ constitue un agréable belvédère pour contempler le spectacle de la nature (le GSM fonctionne)].

13 Refuge: située dans une petite cuvette boisée,  à proximité de l'ancienne Mine Soleil.

GR006
 
Fond d'images du GéoRépertoire - Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
INFOS PRATIQUES PHOTOS ASSOCIÉES
Public :
Ouvert au public
Parking :
Oui
Payant :
Non
Calendrier :
ouvert toute l'année en accès libre
Commune :
Yaté
Contact :
Service des Sports_Direction de la Jeunesse et des Sports (DJS) Centre administratif de la province Sud (CAPS)Artillerie - 6, route des ArtificesBaie de la MoselleTél. 20 48 50 – Fax 20 30 16djs.contact@province-sud.nc
Accès :
Accès au refuge des Tristaniopsis par le Parc provincial de la Rivière Bleue. Entrée payante.

--aucun--

FICHIERS ASSOCIÉS
ACTIVITÉ ASSOCIÉS
DERNIÈRE MINUTE >
Exposition « Aurore » de l’artiste plasticienne Miriam Schwamm
Le château Hagen accueille l’exposition « Aurore » de Miriam Schwamm du 25 mars au 16 avril 2017. Miriam Schwamm, artiste plasticienne a plusieurs cordes à son arc : elle réalise de nombreuses expositions en Nouvelle-Calédonie (Nouméa, Mont-Dore), également en Australie (Perth, Melbourne et Brisbane) et en Allemagne (Munich, Francfort), pays dont elle est originaire. Elle participe à des expositions collectives avec d’autres
Culture
du sam. 25 Mars au dim. 16 Avril
Toutes les informations fournies dans la présente fiche, le sont à titre indicatif. Par conséquent, ces informations ne peuvent en aucun cas être considérées comme une offre contractuelle de services ou de produits et se substituer à la réglementation en vigueur.

PROVINCE SUD

Horaires : 7 h 00 – 18 h 00
Standard tous services  
Tél . 20 30 40 - Fax 27 49 00
Nous contacter

Province Sud
9, ROUTE DES ARTIFICES - BAIE DE LA MOSELLE
BP L1 • 98849 NOUMÉA • NOUVELLE-CALÉDONIE

RENSEIGNEMENTS

Service des Sports_Direction de la Jeunesse et des Sports (DJS) Centre administratif de la province Sud (CAPS)Artillerie - 6, route des ArtificesBaie de la MoselleTél. 20 48 50 – Fax 20 30 16djs.contact@province-sud.nc
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS