fontsmaller
fontbigger
printer

Cheminée de l'usine sucrière de Bacouya


En 1870, avec le développement de l’industrie en Nouvelle-Calédonie, les investisseurs James Cruickshank et John Higginson s’intéressent à la culture et à la production de la canne à sucre. Ils font affaire avec le directeur de l’Administration pénitentiaire (AP) pour la construction d’une usine sucrière à Bacouya. L’AP s’engage alors à leur fournir de la main-d’œuvre pénale, en échange de leur technique et de leurs capitaux.

L’usine est opérationnelle dès 1873-74. Cependant, suite à divers incidents dont des attaques répétitives de sauterelles, M. Higginson cède le domaine en 1878 à l’AP en échange de forçats destinés à travailler dans ses mines du nord : c’est le contrat dit « de chair humaine ». L’AP maintient alors l’exploitation avec des usiniers, dont le Réunionnais Saturnin Maillot qui gère le site dès 1882 et le rend même productif. Néanmoins, en 1895 la Pénitentiaire décide de louer l’usine à l’homme d’affaire Lucien Bernheim. Il maintient les rendements jusqu’en 1901, date à laquelle il souhaite racheter le site. Il est alors confronté aux hautes exigences financières de M. Vérignon, directeur de l’AP. Cette situation les conduit à des années de négociations durant lesquelles le matériel se dégrade et les plantations se perdent. Malgré tout, M. Bernheim finit par acquérir l’usine, mais le site reste fermé.

Depuis, le domaine est passé dans les mains de plusieurs propriétaires sans que jamais l’activité ne reprenne. De l’usine, il ne reste que la cheminée restaurée en 2010 avec le concours de la province Sud et de l’association Passé de Bourail. De plan carré, elle mesure 5 m de côté à sa base et sa hauteur est de 20 m, avec les 15 premiers mètres construits en moellons et les 5 mètres restants en briques.

Classée au titre des monuments historiques par arrêté n° 1913-2000/PS en date du 28 novembre 2000

Crédit photo d’archive : Album A. Hughan, ANC

Crédit photo récente : L.Talbi

Texte : L.Talbi

BATPRO_009
 
Fond d'images du GéoRépertoire - Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
INFOS PRATIQUES PHOTOS ASSOCIÉES
Public :
Ouvert au public
Parking :
Oui
Payant :
Non
Calendrier :
Accès libre au public, passer par l’association « Passé de Bourail » au musée : 44 12 18
Commune :
Bourail
Contact :
Direction de la Culture BP 2365 98846 Nouméa Cedex 20 30 40
Accès :
Demander l’autorisation au musée de Bourail : rue Simone Drémon village

--aucun--

DERNIÈRE MINUTE >
Toutes les informations fournies dans la présente fiche, le sont à titre indicatif. Par conséquent, ces informations ne peuvent en aucun cas être considérées comme une offre contractuelle de services ou de produits et se substituer à la réglementation en vigueur.

PROVINCE SUD

Horaires : 7 h 00 – 18 h 00
Standard tous services  
Tél . 20 30 40 - Fax 27 49 00
Nous contacter

Province Sud
9, ROUTE DES ARTIFICES - BAIE DE LA MOSELLE
BP L1 • 98849 NOUMÉA • NOUVELLE-CALÉDONIE

RENSEIGNEMENTS

Direction de la Culture - 6, route des artifices, Baie de la Moselle - BP L1 - 98 849 Nouméa Cedex - Tel. 20 30 40
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS